sfondo logo Morgan logo Morgan Cosmeceuticals
MORGAN Cosmeceuticals s.a.s
del Dr. Marcello Rocca & C.
via Andrea Costa, 112/K
40067 Rastignano (BO)
Italy
sfondo logo Morgan
  contact | story | mission | où sommes-nous | liens conseillés | mappe du site
  thalasso divisore menu SPA divisore menu crème solaire divisore menu déo Patchouli divisore menu colorants végétaux pour cheveux divisore menu répulsif pour moustiques
home | Colorants végétaux pour cheveux HENNÉ de SHIRAZ


ligne HENNÉ de SHIRAZ

Lawsonia Inermis
Lawsonia Inermis
Rubia Tinctorum
Rubia Tinctorum

marchio Henné de Shiraz
La Légende
du Henné

Aperçu Historique

Emmené en Europe par les Croisés dès le XIIème siècle, cette plante de la famille des lythracées est  peut être le colorant végétal « cosmétique » le plus ancien. Plus actuel que jamais, il reste également entouré de mystère.
Tout d’abord, son nom « Hennè » est probablement une francisation de la parole Araméenne Hanna (Henna, en Anglais), qui devrait signifier « reine » ou « devenir une reine ».
En effet, le Henné, qui est employé traditionnellement non pas seulement sur les cheveux mais aussi sur la paume de la main et sous la plante des pieds, avant d’ être considéré simplement comme un colorant, pour les nouvelles épouses arabo-islamiques est plutôt un porte-bonheur, une sorte de viatique pour le voyage de la vie et, en tout cas, un soin embellisseur, d’où la signification du mot Henna-Reine.
Un autre mystère du Henné réside dans son exceptionnel povoir colorant. Comment se fait t’il qu’il accroche si durablement la tige du cheveu ? Depuis le XVIII ème siècle, la science a abandonné les recherches sur le Henné et aujourd’hui les plantes colorantes appartiennent aux chapitres des « curiosités ». Tel est, par exemple, le cas des pantalons des Zouaves Français colorés avec la Garance jusqu’à la première guerre mondiale; des bluejeans, ainsi dits parce que colorés avec l’indigo jusqu’aux années’30.

S’il y a du mystère dans le mot Henné, il n’y en a pas pour son nom botanique: Lawsonia.
Ce fut un botaniste britannique, Israeli Lawson, qui en 1709 découvrit le principe actif teintant de cette lythracée, appelé depuis lors Lawsone, d’où les diverses espèces : Lawsonia Alba, Lawsonia Inermis, Lawsonia Spinosa.


Siège Légal: 6, Via Mori 40054 Budrio (BO) Italie - P.I. 02259921209 - credits